Affaire 3ème mandat. , secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire () a arraché toute illusion au président ivoirien lors d’un meeting ce dimanche 03 juin 2018 à . Guikahué parle. Propos retranscrits en français facile.

« L’intervention de nouveaux textes. Parce qu’il y a un nouveau texte comme la constitution. Parce qu’elle n’a rien de contraire à la présente constitution. L’ancienne constitution dit quoi ? On dit le président est élu pour 5 ans, il est rééligible une seule fois ».

A lire aussi: Alternance 2020 en faveur du PDCI, Alassane Ouattara révèle : « Je n’ai jamais rien promis à Bédié »

« Ça veut dire que quand tu deviens président, tu as deux mandats. La nouvelle constitution dit que le président est élu pour 5 ans, il est rééligible une seule fois. Ça veut dire que quand tu deviens président, tu as deux mandats. Et comme deux mandats anciens ne sont pas contraires à deux mandats actuellement, ce sont deux mandats ».

Donc restez tranquilles Ouattara ne sera pas candidat pour UN 3ème mandat.

« Si on avait dit la dans la nouvelle constitution il peut faire trois mandats, il allait être candidat. Mais on dit, s’il y a une autre loi et que la constitution ne change pas et qui n’est pas contraire, c’est ce qui était avant qui s’applique. C’est ce qui est écrit dans la constitution. Donc restez tranquilles Ouattara ne sera pas candidat pour un 3ème mandat. Et puis, c’est écrit dans la constitution que le 5 décembre 2020, on va avoir passation de charge nouveau président »

« Donc, ce que je pense de cette décision, c’est qu’il commence à s’apprêter. Que chacun choisisse son vice-président et qu’il travaille, pour qu’il soit élu. Il y a-t-il palabre dans ça ? Il n’y en a pas ».

Prince Beganssou

Billon à Alassane Ouattara : « On n’a pas besoin d’un parti unifié mais d’une Côte d’Ivoire réunifiée »