L’avocate de la famille du petit , rassure que la procédure est en cours et qu’elle suit à la lettre toutes les étapes. Elle demande à la population de laisser la justice faire son travail afin que la vérité éclate une fois pour toute. En rappel, l’enfant a été retrouvé mort au domicile de Abdoul Aziz , le 20 juin 2018. Affaire Exel Konan déclaration

J’ai vu les vidéos de certains blogueurs qui affirment que je leur ai parlé au téléphone. Je tiens à préciser que c’est parce que j’ai vu ces vidéos que j’ai accepté de parler. Je tiens à rappeler que l’enquête se poursuit toujours, elle est sous le sceau de la confidentialité. Je suis une avocate je ne rentre pas dans l’émotion, je reste très professionnelle. Mon travail était de m’assurer que les choses se passent bien.

A chaque étape de la procédure j’ai représenté la famille. A aucun moment je n’ai outrepassé mes qualités en parlant à des personnes qui n’étaient pas de la famille. J’aimerais que les gens fassent preuve de beaucoup de réserve.

« Faisons confiance à la justice »

Avocate de la famille du petit Exel Konan

C’est un dossier qui passionne, c’est vrai qu’il y a eu un drame, il y a la douleur des parents et celle de la mère. Il y a des colères, c’est vrai mais j’aimerais que tout le monde garde sa sérénité. Faisons confiance à la justice. En tout cas ma cliente a tout son espoir en la justice afin que justice soit faite afin qu’elle puisse faire son deuil. En effet, sans la justice elle ne pourra jamais faire le deuil d’un enfant de trois ans. Nous sommes actuellement dans un environnement social où les enfants sont utilisés pour du chantage et autre. Nous sommes dans un environnement de suspicion des voisins, suspicion de l’autre par rapport à tous ces événements. C’est normal que devant le drame d’un enfant il y ait beaucoup de sentiments mais une chose est sûre, jusqu’à présent les actes de procédure sont faits conformément au code de procédure pénale.

A lire aussi : Intégralité du témoignage bouleversant de Fatim Djiré : « Excel était sourd-muet, c’est un accident »

« Le dossier ira où il ira dans la recherche de la vérité »

Le dossier Alpha Djiré n’est pas traité autrement qu’un dossier d’une tierce personne qui arrive à la police judiciaire. Le dossier de M. Alpha Djiré est suivi autant par la partie civile, par la défense absolue que par le parquet. Le dossier ira où il ira dans la recherche de la vérité. Ça prendra le temps qu’il faut. Si M. Alpha Djiré est innocent, c’est le juge seul qui le dira. Nous ne pouvons pas dire qu’il est innocent ou coupable. Ma cliente veut savoir ce qui s’est passé, que les responsabilités soient situées.

Elle veut que justice soit faite. C’est peut-être le rêve de tout le monde ou de tout parent qui aurait vécu ce drame. J’aimerais qu’on respecte la souffrance de la mère et de ses parents cela est très important. Il ne faudrait pas que des gens profitent de cette situation pour se faire voir. Il faudrait qu’on puisse respecter la douleur de maman Konan.

Propos retranscrits par Karina Fofana

Mort mystérieuse du petit Excel Konan : Qui est Alpha Djiré, le suspect n°1, arrêté puis libéré ?