Amaral Fofana
Amaral Fofana

Le nouveau single de l’artiste Man a fait le tour de la toile ce dimanche 13 janvier 2019. Très critique vis-à-vis du pouvoir ivoirien, l’artiste dit avoir reçu des menaces de mort.

 »Prière pour moi. L’appel que j’ai reçu fait extrêmement peur. Je me confie à Dieu. Vive le Zouglou », inscrivait-il sur sa page Facebook quelques heures seulement après que le single eut commencé à circuler sur les réseaux sociaux. Notons que dans le single « Ils nous ont mentis », l’artiste dénonce la précarité dans laquelle vivent les populations ivoiriennes. « Cela fait bientôt dix ans que leur promesse est nulle ; ils nous ont mentis (… )pays là devient joli mais nous on a faim (…) Le chômage est resté notre plus vieil ami ». D’autre part, il ironise sur le retour de Laurent Gbagbo.«(…) Il va revenir, les même le réclament, il va revenir pour l’unité dans mon pays (…)».

A lire aussi : DJ Volcano au RHDP : « En 2020, les Ivoiriens vont se lever comme un seul homme pour vous chasser du pouvoir »

Amaral Fofana n’est pas à son premier single de ce genre ( très critique vis-à-vis du pouvoir Ouattara), il y a quelques années, il sortait le single  »Pays là devient joli, mais nous on à faim ».

Roxane Ouattara