Adama Bictogo

, très proche du président qu’il fréquente depuis février 1994 vient de rafler un important marché dans le domaine de la construction.

« Le ministre Bruno Koné a procédé à la signature d’un protocole d’accord avec le groupe chinois China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), conduit par M. Adama BICTOGO, président directeur Ggénéral du groupe . Cet accord a pour objet la construction et la commercialisation de 30 000 logements sociaux sur sept ans, avec Marylis BTP », a annoncé le 31 octobre 2018; le ministère de la Construction, de l’Habitat et de l’urbanisme.

Après les secteurs de la santé, de la diplomatie, des transports, du sport, de l’information où il a obtenu des marchés publics, il vient ainsi d’entrer dans celui de la construction de logements.

Adama Bictogo : business et politique

« Le diamant noir » comme on l’appelle rafle donc marché sur marché, au grand bonheur de ses travailleurs. L’homme d’affaires est ancien ministre du gouvernement Ouattara, député d’Agboville, vice-président du Rassemblement des Républicains (RDR, parti présidentiel).

Ce très proche du président Alassane Ouattara considère , la première dame, comme sa « grande sœur ». L’ami fidèle (Adama Bictogo) du Premier ministre ivoirien Amadou Gon vient de s’associer avec la China Civil Engineering Construction Corp (CCECC) dans le cadre d’un contrat attribué par , ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme pour la construction de 30 000 logements sociaux d’un coût d’investissement de 50 milliards FCFA, selon La Lettre du Continent.

Bruno Koné et Adama Bictogo lors de la signature de l'accord
Bruno Koné et Adama Bictogo lors de la signature de l’accord

Adama Bictogo ne connait pas la crise car en seulement six mois, il est à son troisième contrat public, sans appel d’offres, après celui du cacao et de la santé. Le Directeur (CCC), , a attribué récemment à la société Snedai le marché du recensement des planteurs et des vergers de ces deux filières stratégiques sur l’ensemble du territoire.

A lire aussi : Santé Publique : Bictogo rafle un marché de 100 milliards FCFA sans appel d’offres

Sa société Snedai s’est vu également attribué le (nouveau) marché public de la rénovation d’établissements de santé de plusieurs villes du pays. Snedai à travers le consortium Med Afrique constitué de Marylis Bâtiment devrait réhabiliter les hôpitaux généraux de , de Korhogo, de , de Grand-Bassam, d’Abobo, de Yopougon-Attié et d’.

Ce marché était estimé à 100 milliards de FCFA qui était en souffrances, faute de financements lui a été octroyé. En effet, après plusieurs négociations menées par la Primature, un prêt de la Vnechtorgbank (VTB Group) avait été accordé au gouvernement ivoirien, à hauteur de 100 milliards FCFA. Et les travaux de réhabilitation, avant même de lancer des appels d’offres, ont été confiés à Adama Bictogo.

Précisons qu’Adama Bictogo n’est pas à sa première bonne affaire dans les marchés publics ivoiriens. Son entreprise est déjà chargée depuis le pouvoir Laurent Gbagbo de l’édition des passeports biométriques, des inscriptions scolaires en ligne et a raflé plusieurs importants marchés publics, telle la construction de box pour les athlètes, lors des Jeux de la Francophonie, en juillet 2017.

Karina Fofana

Adama Bictogo : Le super homme d’affaires qui ne connaît pas la crise (Acte 2)