La coordination nationale des syndicats de l’éducation () regroupant au moins 15 syndicats de l’Enseignement a annoncé le samedi 13 avril 2019, à , une grève de 24 heures le jeudi 18 avril pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail. Enseignants burkina grève 18 avril.

« La CNSE a déposé auprès du secrétariat général du gouvernement un préavis de grève appelant l’ensemble des travailleurs de l’éducation et de la recherche à observer un arrêt de travail de 24 heures le jeudi 18 avril 2019 de 00 heure à 24 heures. Cette grève de protestation sera ponctuée de marche-meeting sur l’ensemble du territoire national », a écrit la coordination dans une déclaration liminaire livrée à la presse lors d’un point de presse.

Cette grève de protestation sera ponctuée de marche-meeting sur l’ensemble du territoire national

Faisant le bilan des négociations précédentes avec le gouvernement, la coordination dit retenir que « les conclusions sont loin d’être satisfaisantes » car « sur l’ensemble des points rappelés dans la correspondance du 1er février 2019, aucun n’est entièrement satisfait ».

A lire aussi : Education Nationale : Paulin Claude Danho annonce la réhabilitation des écoles d’Attecoubé

« Sur certains, aucun élément n’indique qu’ils seront respectés. La CNSE relève que le gouvernement s’inscrit davantage dans un esprit de dilatoire que de résolution véritable des problèmes », a-t-elle expliqué.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2016, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré est confronté à une fronde sociale sans précédent. Les travailleurs exigent de plus en plus des meilleures conditions de travail et une justice sociale. Cette situation a obligé le gouvernement à mener des actions pour réajuster la structure de la rémunération des agents de la fonction publique.