Délégation spéciale du Plateau présidée par le préfet Vincent Toh Bi

Si le ridicule pouvait tuer. La délégation spéciale du Plateau a été installée ce mercredi 2 janvier 2018, dans la salle de mariage, la même salle qui devrait servir à l’installation de Jacque Ehouo et qui lui avait été refusée au motif qu’un incendie avait ravagé un bâtiment situé loin de cette même salle.

C’est avec le sourire que le maire intérimaire du Plateau, Jacques Yapi, proche de Zoumana Bakayoko et de Fabrice Sawegnon, a transmis les dossiers au préfet Vincent Toh Bi. Celle-ci est présidée par le préfet d’Abidjan. Le vice-président est André Kacou Martin, secrétaire général de préfecture d’Abidjan. Quant aux membres, ce sont Etienne
Kahé, Michel Kouakou, Berthe Boikary, Hervé Aka N’Djoré et M. Dogbo.

A lire aussi. Plateau : Un curieux incendie à la mairie, à quelques heures de la prise de fonction de Jacques Ehouo

La cérémonie s’est déroulée dans la même salle de mariage où devrait se faire l’installation de , le 13 décembre 2018. A la veille, un incendie à l’originel criminel avait ravagé un bâtiment de la mairie. L’objectif de l’aveu de Flavien Niondé, un membre de l’équipe de campagne du candidat malheureux du pouvoir (RHDP) Fabrice Sawegnon, le suspect présumé arrêté, incarcéré, puis libéré, était d’empêcher l’installation de .

La salle de mariage avait servi le même jour à des mariages puisqu’elle n’avait pas été touchée par l’incendie. Depuis cette date, le préfet de région, sans doute obéissant à des instructions, avait refusé d’installer le conseil municipal, jusqu’à ce que le gouvernement rendre publique le 1er janvier 2019, une décision mettant sous délégation spéciale, cinq communes, dont le Plateau.

Elvire Ahonon