à Kumasi (Ghana), ce mercredi 4 avril 2018, à l’invitation de Sa Majesté Osei Tutu II, boycott de l’ambassadeur . Tout sur une visite privée, à caractère politique.

Le couple Bédié a quitté Abidjan, l’après-midi d’hier mercredi 04 avril pour le Ghana, plus précisément à Kumasi sur invitation de Sa Majesté , l’Asantehene pour une visite privée de quelques jours.

A leur descente d’avion à l’aéroport, le président Henri Konan Bédié et son illustre épouse ont été accueillis pour une foule très chaleureuse, notamment par la danse royale appelée Adowa, danse qui ne se s’exécute que devant des illustres invités du roi. Danse qu’a appréciée à sa juste valeur Mme Marie Ange Delphine N’Dia, vice-présidente du PDCI-RDA, membre de la cour royale de Sakassou, qui a contribué à la réussite du présent séjour du président Bédié au pays voisin de l’Est.

« A l’accueil du couple Bédié, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Ghana, SEM Bernard Ehui Koutouan, a brillé par son absence »

La danse Adowa a précédé la forte délégation conduite par le représentant du roi, sa majesté Otumfuo Osei Tutu II, le vice-président du conseil traditionnel de Kumasi, Nana Baffour Owusu Aman Kwatis pour accueillir le couple Bédié. Il est à noter la présence à l’accueil d’une forte délégation des Baoulé de Sakassou et de Yamoussoukro, avec à leur tête le représentant de la reine des Baoulé.

Bédié à Kumasi : honneurs militaires

Les autorités militaires de Kumasi étaient également largement représentées. Tout comme des membres du bureau politique du PDCI-RDA dont Jean-Noel Loukou et l’ex-ministre Gervais Kacou. Le premier secrétaire de l’ambassade de Côte d’Ivoire au Ghana, Jean-Baptiste Amangoua, se comptait aussi au nombre des personnalités qui ont accueilli le couple Bédié, tout comme des étudiants ivoiriens vivant à Kumasi.

Après l’aéroport, le cortège de voitures a pris la direction du lieu de résidence du couple Bédié, situé dans le palais du roi, où se sont exécutés les échanges de nouvelles. Il faut rappeler que Sa Majesté Otumfuo Osei Tutu II, l’Asantehene, traduction de « Le roi des Ashanti » est le plus représentatif des rois et chefs traditionnels du Ghana. Il jouit d’une large autonomie. Il reçoit, ce jeudi, le couple Bédié.

Boycott de l’ambassadeur PDCI

NDLR : A l’accueil du couple Bédié, l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Ghana, SEM Bernard Ehui Koutouan, a brillé par son absence. Cet ancien ministre et membre du bureau politique du PDCI fait partie, avec le vice-président Daniel Kablan Duncan, son bras droit Ahoua N’Doli Théophile et la ministre Raymonde Goudou-Coffie, de ceux qui parrainent les députés PDCI qui avaient tenté de créer un groupe parlementaire des houphouëtistes. Il avait même effectué le déplacement d’Accra à Abidjan, pour être présent à la conférence donnée par Félix Anoblé et ses compagnons. Son absence en dit donc long, sur ses rapports actuels avec Bédié, qui l’avait proposé comme ambassadeur, alors qu’ils étaient encore à l’hôtel du Golf, en 2011.

Elvire Ahonon Avec Sercom

A lire aussi :

Soutien aux députés frondeurs du PDCI : Quand Duncan défie Bédié

Sur le même sujet

4 Commentaires

  1. […] Le président du Pdci-Rda a entamé sa visite par le visionnage d’un film retraçant l’histoire des Ashanti. Puis, il a découvert les différentes salles du Musée où sont exposés des tambours, des palanquins, des armes, des regalia (objets symboliques de la royauté), des statues et des photos des rois et reines mères Ashanti. Satisfait et fort instruit de cette découverte, le président Bédié a laissé des mots forts dans le livre d’Or. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here