Nous avons appris par voies de presse, en date du vendredi 1er Février 2019, le scandale de la viande bovine frauduleuse en provenance de la POLOGNE et exportée dans différents pays de l’ (UE).

En effet 2,7 tonnes de viandes avariées bovines en provenance de l’abattoir de Kalinowo en Pologne ont été exportées dans plusieurs pays de l’UE.

Face à cette menace, le () tient à rassurer nos populations, qu’aucune carcasse de viande bovine concernée par ce scandale n’a été importée en Côte d’Ivoire.

Nous tenons à préciser que des contrôles réguliers et quotidiens sont effectués à nos frontières lors de l’importation des ().

A lire aussi : Ressources animales et halieutiques : « 200 000 emplois créés » selon Adjoumani

Ces contrôles sont renforcés depuis ce scandale pour tous les produits carnés et les abats de bovin en provenance de l’Union Européenne.

Par conséquent, la () en général, et le () en particulier, ont pris toutes les dispositions requises et nécessaires pour éviter l’introduction de carcasses frauduleuses ou avariées en Côte d’Ivoire.

Le Directeur des Services Vétérinaires