Guillaume Soro et Alassane Ouattara le 7 janvier 2019 au palais présidentiel

Le chef de l’Etat a confié à des journalistes qui lui présentaient leurs vœux, ce lundi 28 janvier 2019, au palais de la Présidence du Plateau, que le sujet de la démission de Soro Guillaume, de la présidence de l’Assemblée nationale, avait été « entendu » et que c’était « réglé ».

Alassane Ouattara prend ainsi de court son désormais ex-ancien filleul et sans doute futur adversaire. Vendredi, le président ivoirien qui s’était entretenu avec son numéro trois, à la veille du congrès constitutif du , avait été contrarié par la fermeté de ce dernier. avait maintenu sa position de boycotter le congrès d’un parti dont il dit ne pas se reconnaître.

Elvire Ahonon