Côte d’Ivoire : Lancement du premier Marché international des artisanes

Angbi Nina Bouabré, présidente du Refaci

La Cérémonie officielle de lancement du Marché international des artisanes () 2019, s’est tenue ce jeudi 04 avril 2019. La présidente du Réseau des femmes artisanes de Côte d’Ivoire (Refaci), a saisi l’occasion pour définir les conditions d’accès au réseau et a lancé un appel aux artisanes.

« Valoriser la femme, promouvoir la création de la femme et permettre que les femmes qui sont dans les lieux qui n’ont pas accès toujours aux opportunités, puissent en profiter pour avoir une certaine notoriété », tels sont les propos de Nina Bouabré le commissaire général du marché. Selon elle, L’objectif à long terme est de pérenniser le Mia pour qu’il soit reconnu comme une institution du pays pour aider à valoriser la femme.

A l’en croire : « Pour adhérer au réseau, il faut premièrement être artisane. De plus, Il y a une adhésion de 1000 francs CFA par mois. Pour venir exposer, ce sont des stands qui sont mis en location. Actuellement nous essayons d’avoir des coûts très abordables pour permettre à toutes les femmes de venir exposer. La plupart du temps dans nos fiches d’adhésion, on demande aux femmes de venir payer leur carte d’adhésion avec leur registre des métiers à la chambre des métiers. Cela fait de toi une artisane reconnue », a-t-elle déclaré.

A lire aussi : Biens culturels ancestraux : 20 000 objets d’art ivoirien « irrégulièrement détenus à l’extérieur »

Par ailleurs elle a lancé un appel à toutes les artisanes de venir participer au marché, car c’est l’affaire de toutes les femmes qui veulent atteindre une certaine notoriété, qui veulent s’auto suffire. En outre, elle a ajouté que c’est le Refaci qui porte le Mia, mais : « Nous allons aider certaines femmes, nous allons faire venir des femmes de , elles n’auront pas le même tarif, elles seront valorisées », a-t-elle dit

, le conseiller technique chargé de la formation à la chambre des métiers a par la voix de Bamba Kassoum, le président de la ladite chambre, a félicité et encouragé tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre au regroupement des femmes pour l’organisation du Marché international des artisanes. « Sans l’union on ne peut aller loin tout seul. En se regroupant, on peut aller loin et évoluer », a-t-il lancé.

Notons que 15 000 visiteurs sont attendus à cette 1ère édition du Mia qui se tiendra du 30 au 07 décembre 2019. De plus, 50 lauréats seront célébrer au cours d’u diner gala.

Prince Beganssou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici