Lancement à Abidjan, du Mouvement "je suis PDCI, je dis non à la rupture", le 23 décembre 2018

Pr a lancé un appel aux militants, vendredi, sur « Pdci Rda-TV » pour qu’ils viennent nombreux, le mardi, à la cérémonie de commémoration des 73 ans du . Ci-dessous, l’intégralité de son message.

« Dans la vie des hommes, l’importance de l’anniversaire se mesure à la dimension de ce qu’on a vécu dans l’année. Il y a des années, c’est à la même date, mais on ne sent pas l’anniversaire  comme d’autres années. Certains ont comme repères, tous les 5 ans, 40 ans, 60 ans, 70 ans.  C’est important. Le Pdci a fêté avec faste, le 70 ème anniversaire. Mais l’anniversaire de cette année revêt un caractère particulier parce que l’année dernière a été surtout éprouvante pour le PDCI-RDA. Avec les coups de boutoir et les tentatives de liquidation.

Le PDCI-RDA a été, à un moment historique de sa vie, avec des débats et des courants internes. Le PDCI-RDA a failli même disparaitre d’autant plus que certains d’entre nous, heureusement, les moins nombreux, étaient pour sa liquidation, sa disparition pure et simple au profit d’une autre structure. Les militants de base ont fait corps avec le président pour dire non avec certains cadres, bien sûr les plus nombreux. Ils ont dit qu’il fallait que le PDCI-RDA vive. Donc, l’anniversaire du 9 avril 2019, c’est la célébration de la victoire des militants de conviction du PDCI sur les militants  à conditions du PDCI-RDA.

Donc, c’est un anniversaire qui va se fêter dans l’ardeur. Ensuite, faire le point et dire que maintenant, on a survécu. Il y a eu les coups de boutoir, il y a eu la clarification, il y a eu l‘assainissement, il y a certains qui sont partis, mais ceux qui sont restés, qu’est-ce que nous faisons du PDCI-RDA ? Donc, cet anniversaire revêt un caractère particulier. C’est un anniversaire de prise de décision  pour le futur. Nous invitons tous les militants à venir participer à cette fête. Ce sera le mardi 9 avril, à partir de 8 heures. Mais, les cérémonies commencent à 11 heures, sous la présidence effective du président du parti, Son Excellence Henri Konan Bédié. Il y aura deux temps forts.

A lire aussi : Affaire « 22 Délégués du PDCI-RDA de la zone Nord virent aux RHDP unifié » : Du folkrore, selon le PDCI

Il y aura l’important discours d’orientation du président Henri Konan Bédié qui vaut un peu un discours de congrès. Ce discours répondra à la préoccupation : après avoir survécu, après avoir résisté, que faisons-nous ? Ensuite, il y aura des décorations. 18 personnes seront décorées par le président Bédié, lui-même et le clou de la cérémonie sera une conférence qui sera dite par le professeur Frédéric Grah Mel sur le PDCI-RDA, hier, aujourd’hui et toujours. Et ce sera une conférence inaugurale qui lance le programme de conférence initié par les membres du comité des sages qui vont tenir, une fois par mois, un mercredi, des enseignements au profit des jeunes générations pour faire un passage de témoins. Des membres du Comité des sages ont remarqué que beaucoup d’entre nous, de la jeune génération, tanguaient un peu parce que leur formation politique n’était pas solide.

Donc, ils se sont donné pour mission d’assurer cette formation politique. Donc, à partir du mois de mai, un mercredi dans le mois, il y aura une grande conférence à la Maison du Pdci à Cocody, prononcée par un membre du Comité des sages pour parler du Pdci-Rda, pour éviter les intoxications, la désinformation  et la manipulation. Nous avons demandé aux délégués que nous avons reçus de venir surtout avec leurs responsables de la Jpdci. On souhaiterait que le 9 avril, il y ait une bonne proportion de femmes et de jeunes parce que le discours du président, au-delà de la conférence prononcée, sera un discours d’orientation, un discours de mise en mission qui intéressera les jeunes. Ensuite, au cours de cet anniversaire, on vous présentera nos structures spécialisées au grand complet. Il y aura les deux présidentes de l’Ufpdci : Ufpdci urbaine et Ufpdci rurale, il y aura les présidents de la Jpdci urbaine et la Jpdci rurale.

Et maintenant, la Jpdci estudiantine a été mise en place. Donc, nous aurons à présenter aux militants 5 personnes. Deux dames et trois jeunes pour aller à l’assaut de la Côte d’Ivoire. Donc, c’est un grand moment de ferveur à savourer parce que nous avons eu la victoire sur le mal ». 

Propos recueillis par D.S.