Au troisième jour du procès en vue de demande d’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé, à la Cour pénale internationale, les avocats de la défense, ont demandé, à la surprise générale, un report du procès.

La cour conduite par le juge président Cuno Tarfusser a immédiatement accédé à la demande de l’équipe de Me Emmanuel Altit, avocat de . Le procès a donc été reporté au 12 novembre 2018. Les avocats de la défense ont déclaré qu’ils comptaient ainsi mieux se préparer, pour contre-balancer la contre-attaque du bureau du procureur Fatou Bensouda, depuis le lundi 1er octobre, date de reprise du procès.

A lire aussi. CPI, Eric Mc Donald : « Tout indique que les victimes brûlées, l’ont été après identification aux barrages »

Les deux hommes poursuivis pour quatre chefs de crimes contre l’humanité et dont les affaires ont été jointes en 2015 devant la , sont accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité : meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains. Tous deux ont plaidé non coupables.

Leurs avocats, Emmanuel Altit et Claver N’Dri, ont demandé un « non-lieu total », un « jugement d’acquittement pour toutes les charges et pour tous les modes de responsabilité », ainsi que la « libération immédiate » des deux accusés.

Elvire Ahonon

Procès Gbagbo et Blé Goudé à la CPI : Voici l’intégralité de la déclaration du juge Cuno Tarfusser