Dès l’annonce du décès d’ le 3 novembre 2018, les réactions n’ont pas manqué de pleuvoir. Dont celle de .

La réaction qui a marqué l’esprit de nombreux internautes, est sans doute celle de Linda Delon, son épouse. « Mon époux a tiré sa révérence. Que Dieu l’accueille dans son royaume. Paix à ton âme chéri ! », ainsi s’exprimait l’ancienne miss Côte d’Ivoire reconvertie en artiste musicienne, sur sa page Facebook.

Image de profil sur Facebook, de Linda Delon.

La première réaction de l’ex -miss, après l’annonce du décès de son époux, a provoqué une grande vaste sur les réseaux sociaux, notamment Facebook. Si certains ont trouvé normal et légitime la réaction de la miss, d’autres par contre s’en sont offusqués. Selon eux, c’est clair, la miss a été une mauvaise épouse aux côtés de l’ancien ministre.

Si on ne lui prêtait pas de relations extra-conjugales, notamment avec l’artiste Edgar Yonkeu (une vieille rumeur démentie par l’entourage de l’ex-reine de la beauté), miss Delon n’a, en tout cas, pas daigné rendre visite à son époux lors de son périple carcéral à Bouna en 2011. Pour justifier cette situation, des indiscrétions font état de ce qu’elle ne lui aurait jamais pardonné sa relation avec , l’ex-.

A lire aussi : Voici le mal qui a emporté Aboudramane Sangaré : Récit de ses dernières heures

Interrogée sur le sujet au cours d’une interview, l’e-miss devenue chanteuse avait déclaré : « Ça fait mal de savoir que mon époux était en prison. Je voulais garder une bonne image de lui » … Cette réponse de l’ex-miss avait suscité une vive polémique à son temps. Encore une fois…

Depuis le 3 novembre, les réactions n’avaient pas fini de s’étendre sur les premiers mots de Miss Delon a l’annonce du décès, qu’elle a remis le couvert, à travers un deuxième pist sur sa page Facebook.

Beaucoup ont pensé que nous étions séparés toi et moi chéri alors que nous sommes restés mariés jusqu’à ce que tu retournes au père

Une mise au point sur sa situation matrimoniale qui a ravivé les commentaires : «Beaucoup ont pensé que nous étions séparés toi et moi chéri alors que nous sommes restés mariés jusqu’à ce que tu retournes au père. Sache que notre fille et moi t’aimerons à jamais. Tu restes gravé dans mon cœur, jusqu’à ce que je te rejoigne à mon tour. Garde moi une place auprès de toi, juste à côté de notre seigneur Jésus Christ. Je t’aime chéri. Salue le seigneur de ma part. Bisous mon cœur ».

Un texte sans ponctuation (nous l’avons réécrit) qui était sensé mettre fin à toute polémique sur son éventuel divorce mais qui a eu le mérite de réveiller des pourfendeurs qui accusent désormais l’artiste, de viser l’héritage du compagnon défunt de , d’autant qu’ils ont une fille ensemble.

Alors ministre des Affaires étrangères sous Laurent Gbagbo, Aboudramane Sangaré s’était marié à Linda Delon, miss Côte d’Ivoire 2000. Cette union avait fait beaucoup de bruit en Côte d’Ivoire.

Roxane Ouattara

Exclusif / Aboudramane Sangaré : Son interview-testament que vous n’avez jamais lu ! (Acte 1)