Guillaume Soro au volant de son propre véhicule

C’est la dernière image de Soro Guillaume après sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale. Il a quitté les lieux au volant de sa propre voiture, ce vendredi 8 février 2019.

Comme on s’y attendait, le Président de l’assemblée nationale a démissionné de son poste ce vendredi 8 février 2019. A l’en croire, le président de la République et lui, sont convenus de cette décision.

En quittant le palais de l’Assemblée nationale, il a pris le soin de se débarrasser de son écharpe et de sa voiture de fonction, une Mercedes. Il a quitté les lieux à bord d’une petite Fiat de couleur blanche, à toit rouge.

Guillaume Soro démissionnera ou non ? La question est désormais tranchée. En effet, Guillaume Soro a profité de première session extraordinaire de l’année 2019 convoquée pour ce vendredi 8 février pour rendre sa démission. Le chef de l’Hémicycle ivoirien dit avoir démissionné au nom de la paix en Côte d’Ivoire.

A lire aussi : Vers un ticket Bédié-Soro en 2020 : la curieuse réponse du président du PDCI

« Je démissionne au risque de mettre en péril la paix. Aucun sacrifice n’est de trop quand il s’agit de paix pour la Côte d’Ivoire. J’ai décidé de sacrifier mon poste de président de l’Assemblée nationale pour la paix en Côte d’Ivoire » a-t-il fait savoir.

Guuillaume Soro a noté ceci : « j’ai eu plusieurs rencontres avec le Président de la République, les 4, 5 et 24 janvier. Il a été question de mon positionnement idéologique par rapport au RHDP… ». Et de lancer : « Après réflexion, j’ai pris ma décision. J’ai choisi de ne pas m’engager au sein du RHDP Unifié »

Karina Fofana