Un jeune migrant ivoirien a été mis en examen le 19 décembre dernier pour le meurtre de son hôte à Jouè-les-Tours, à la suite d’une violente altercation (dont le mobile n’a pas été communiqué). Migrant Ivoirien tue son hôte à Joué-lès-Tours.

Le suspect âgé de 22 ans en situation irrégulière a porté 28 coups de couteau à la victime de 56 ans, qui l’hébergeait chez lui depuis quelques jours. L’ancien directeur du Monoprix des Deux Lions, âgé de 56 ans, a été tué à son domicile de Joué-les-Tours (37) par un migrant ivoirien arrivé en en 2017, hébergé par Bertrand Louiset depuis quelques jours après que son visa soit expiré.

Le meurtre se serait déroulé dans la nuit du 11 au 12 décembre 2018. C’est cette nuit-là en effet que le voisinage a entendu des bruits de dispute. Pourtant, le corps n’a lui été découvert que quelques jours plus tard, le 17 décembre. D’après les témoignages recueillis auprès de voisins, une dispute aurait éclaté dans la nuit du 11 au 12 décembre 2018 entre lui et celui qui l’hébergeait depuis quelques jours, une semaine tout au plus, semble-t-il.

A lire aussi : Drame à Yopougon Mamie Adjoua : Un adolescent de 16 ans tue sa grande sœur à cause d’un iPhone

Bertrand Louiset aurait demandé à l’homme qu’il recueillait de quitter l’appartement. Le jeune homme a-t-il eu peur de se retrouver à la rue ? La victime, Bertrand Louiset, était investie depuis des années dans le monde associatif et plus précisément dans l’aide aux migrants. A Paris, en 2015, il avait expliqué au reporter du magazine Les Inrocks préparer à manger pour les migrants installés sous le métro aérien avec des produits périmés mais encore consommables du supermarché qu’il dirigeait alors.

Le présumé meurtrier a été interpellé le 17 décembre 2018. Il a reconnu avoir tué son hôte. Les enquêtes se poursuivent afin d’établir le mobile du crime, pour en savoir davantage sur la date et les circonstances de leur rencontre.

Karina Fofana