Invités de marque du Roi des Ashanti du , le président et son épouse poursuivent leur séjour sur le sol de , au Ghana dont ils ont foulé le sol, mercredi dernier.

Jeudi, le couple a présenté ses civilités à sa majesté , l’Asantehene. Arrivé à la cour royale autour de 11h, à la tête d’une forte délégation, le président Bédié a procédé à une visite guidée du musée royal dénommé « Manhya Palace Museum ».

Un film retraçant l’histoire des Ashanti

Le président du Pdci-Rda a entamé sa visite par le visionnage d’un film retraçant l’histoire des Ashanti. Puis, il a découvert les différentes salles du Musée où sont exposés des tambours, des palanquins, des armes, des regalia (objets symboliques de la royauté), des statues et des photos des rois et reines mères Ashanti. Satisfait et fort instruit de cette découverte, le président Bédié a laissé des mots forts dans le livre d’Or.

« Le musée royal de Kumasi, que j’ai eu grand plaisir à visiter, conserve le patrimoine immatériel et matériel de la brillante civilisation Ashanti. Il rappelle à tous les visiteurs le passé glorieux d’un peuple marqué depuis des temps immémoriaux du signe de la renommée, de la fierté de sa culture et de ses traditions »

L’audience proprement dite, matérialisée par un tête-à-tête avec le roi des Ashanti, a eu lieu, par la suite. Les nouvelles  du président du Pdci-Rda ont été données en baoulé par le chef Aka Brou II et Kouakou Kouamé Mathieu représentant de la reine des Baoulé.

Raffermissement des liens entre les peuples Ashanti et Baoulé

Des propos traduits en anglais par la suite par le ministre . Les échanges entre le président Bédié et le roi des Ashanti, ont porté sur plusieurs points. Il s’agit, entre autres, du raffermissement des liens entre les peuples Ashanti et Baoulé, la pérennisation des valeurs culturelles, la paix et les bonnes relations entre les deux pays frères.

Au terme de leur tête-à-tête, le président Henri Konan Bédié a renouvelé au roi Otumfuo Osei Tutu II, l’Asantehene, ses remerciements pour l’accueil chaleureux depuis son arrivée et l’hospitalité fraternelle réservée à son épouse ainsi qu’à sa délégation. Il a offert au Roi, symboliquement, un pagne baoulé spécialement tissé en attendant les autres cadeaux qui seront remis lors de la fête de « l’Akwasidai ». Il a également invité le roi à lui rendre visite en Côte d’Ivoire.

L’absence de 

Peu avant les échanges en  tête-à-tête, les deux illustres personnalités ont assisté à l’audience publique en présence des dignitaires de la cour royale, des porte-parole du roi ainsi que de Simon OSEI MENSAH, ministre régional de l’honorable OSEI Asibey Antwi, chef de l’Assemblée métropolitaine de Kumasi et des membres de la délégation du président Bédié.

Encore une fois, le président Bédié n’a pas dérogé à sa réputation de « N’ZUEBA ». En effet, à peine a-t-il foulé le sol des Ashanti avec son épouse, le mercredi dernier, qu’une fine pluie a commencé à arroser leur arrivée. Toute chose qui n’a pas laissé les nombreuses personnalités présentes à l’accueil indifférentes sur  le surnom « N’ZUEBA » attribué au sphinx de Daoukro.

Aussi, faut-il rappeler que l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire au Ghana, Bernard Ehui Koutoua, actuellement en Europe pour des raisons de santé, a dépêché le 1er secrétaire de l’ambassade de Côte d’Ivoire au Ghana, Amangoua Jean Baptiste et son chargé de mission, Félix Ehui auprès de la délégation ivoirienne.

Source : Sercom

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here