Félix Miézan Anoblé, secrétaire d’Etat, député (PDCI exclu) de San Pédro, candidat RHDP unifié dans la même ville, est opposé au maire sortant (RDR) , candidat indépendant aux élections municipales du 13 octobre 2018.

Le candidat parrainé par la mouvance présidentielle est traité par certains supporters du maire, d’ètre un étranger, d’origine ghanéenne. A ces pitoyables accusations xénophobes et d’ordre tribale, Félix Anoblé apporte une réponse elle aussi pitoyable d’ordre tribal.

En effet, il réagit en reprochant au maire sortant d’avoir fait la part belle aux au détriment des fils de la région durant son mandat. « Celui qui se promène dans les villages pour dire aux jeunes qu’il est fils de région mais lorsqu’il devrait prendre quelqu’un pour mettre à l’Assemblée nationale (quand il a été nommé ministre, NDLR), il a pris un . Son second qui était à côté de lui sur la liste était aussi un . C’est lorsqu’on a fini les élections qu’ils sont allés s’installer à l’Assemblée nationale.

A lire aussi : San Pedro : L’ethnocratie s’invite dans la campagne à la mairie

Donc ce sont deux Dioula qui représentaient à l’Assemblée nationale mais il aime les fils de la région que tout le monde. On l’a élu maire, mais à son absence, son premier adjoint qui le supplée est un Dioula. Et dire qu’il aime que nous tous qui sommes là ! Est-ce à dire que les de San Pedro ne peuvent pas servir à ces postes ?».

Le Rassemblement des républicains (RDR), à l’instar de bon nombre de partis politiques, part divisé aux élections municipales et régionales du 13 octobre prochain.

, délégué régional de la jeunesse de ce parti et , chef de cabinet du maire sortant n’avaient pas été tendres avec le parti unifié. En effet, Clément Nabo Bouéka le maire sortant voit mal son ‘’territoire violé’’ politiquement par Félix Miézan Anoblé son adversaire juré. Tous s’attendaient à ce que le député de San Pedro se présente encore en indépendant mais à la grande surprise il a été choisi, voire imposé comme candidat par la direction du parti.

« Vous devez pouvoir démontrer que le président Alassane Ouattara ne s’est pas trompé, démontrer que nous avons la meilleure équipe. C’est donc pour vous et nous une équation personnelle d’abord avant d’être une équation nationale », déclarait Félix Miezan Anoblé, le candidat aux municipales de San Pedro, désigné par le président Alassane Ouattara, le dimanche 2 septembre 2018 en sa résidence de San Pedro.

Karina Fofana

Municipales à San Pedro : Qui est Pharès Kouakou, le trentenaire qui défie 2 ministres ?