Depuis quelques semaines, certains établissements scolaires du préscolaire, du primaire et du secondaire sont paralysés à cause des grèves déclenchées par des formations syndicales, entrainant des perturbations des enseignements et les évaluations subséquentes. Cette situation est d’autant plus déplorable qu’elle présente malheureusement une image peu reluisante de certains enseignants qui empêchent, par des actes de violence et de vandalisme, d’autres collègues ou leurs chefs hiérarchiques de travailler.

Madame le Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle lance un appel solennel à tous les enseignants de reprendre les cours dès le lundi 11 février 2019 à 07 h30.

Madame le Ministre n’a jamais fermé la porte aux discussions. Tous les responsables des syndicats relevant de son département peuvent témoigner de son entière disponibilité et de celle de ses collaborateurs à les recevoir et à discuter des questions touchant à leurs conditions de vie et de travail.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Grève illimitée à partir de lundi, des enseignants du primaire et du secondaire

Par la présente déclaration, Madame le Ministre demande aux syndicats et aux enseignants grévistes le respect de la trêve sociale signée entre le gouvernement et les plateformes syndicales.

Madame le Ministre en appelle au sens de la responsabilité de chacun des acteurs du système éducatif ainsi qu’au sens civique des enseignants pour la sauvegarde des intérêts d’éducation et de formation des enfants dont la communauté leur a confié la charge.

Madame , Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.