Après avoir viré au , le député de commune, , a déposé ses valises au groupe parlementaire -RDA. Le candidat malheureux aux élections municipales du 13 octobre dernier dit avoir fait ce choix pour du matériel. Pour lui, Le RDR est dans une logique de dictature. 

Expliquant les raisons de son arrivée au PDCI, le député de Man dit ceci : « je ne suis pas venu au PDCI pour du matériel. On milite d’abord parce qu’on veut être militant ; on a envie d’apporter quelque chose sur les lignes démocratiques, on a envie d’apporter quelque chose à son pays ».

A l’en croire, « si tout ce monde réuni ici (NDLR : au PDCI) est venu pour être ministre ou PDG, il sera déçu même si on vient au gouvernement. Il faut venir parce que tu es d’accord avec l’idéologie avec les principes de base que le président prône ».

« Le RDR est dans une logique de dictature. Lorsque quelqu’un tente de dire le contraire de ce que le pense, celui-là est livré à la vindicte populaire »

« Le RDR est dans une logique de dictature. Lorsque quelqu’un tente de dire le contraire de ce que le RHDP unifié pense, celui-là est livré à la vindicte populaire », dénonce André Tia avant de lancer cet appel, « les jeux démocratiques doivent demeurer et non les répressions à n’en point finir. En parlant de dictature, je veux dire que chacun doit être libre de dire ce qu’il pense ».

« On raconte que si tu n’es pas au RHDP unifié on va te chasser. Non ce n’est pas comme ça. J’ai dit à , la responsable du RDR que je partais ce fut la même chose », explique la nouvelle recrue du PDCI-RDA.

A lire aussi : Une question à Duncan, Achi et autres : « Etes-vous oui ou non, pour la dissolution du PDCI le 26 janvier 2019 » ? (Lettre ouverte)

Et de poursuivre, « à savoir si tu vas du groupe parlementaire, on va te faire ceci, on va te renvoyer. Que cela n’en tienne mais avant ça on mangeait ». « Que cela soit clair », lance-t-il.

 « Si c’est parce que je suis venu au PDCI que le RHDP unifié pense que je dois être renvoyé de l’Assemblée nationale, cela n’est pas juste ! »

 « Si c’est parce que je suis venu au PDCI que le RHDP unifié pense que je dois être renvoyé de l’Assemblée nationale, cela n’est pas juste ! », fait-il remarquer. « Parce que mon mandat est un mandat du peuple et non un mandat de quelques militants du RDR », se justifie André Tia.

« Si cela devrait arriver, rassurez-vous nous allons mener le combat ensemble », rassure-t-il. « Nous irons ensemble en campagne et je vous promets qu’en 2020 nous gagnerons les élections », prédit le député RDR de Man commune.

Les élections municipales du samedi 13 octobre 2018 avaient vu la victoire du candidat indépendant, sur le maire sortant André Tia, alors candidat du RHDP. Une semaine après le vote, le maire André Tia avait fait le bilan des élections avec son équipe. Il avait pris acte de la défaite, en recommandant à ses partisans le “fair play” : ” C’est le jeu démocratique“, avait-il martelé.

Karina Fofana