Serge Bilé ''Mes années Houphouët''

La dernière œuvre de l’écrivain  » » dans les kiosques ce vendredi 1 mars 2019 raconte . Des plus grands secrets personnels de l’homme et de la nation, l’œuvre se veut révélatrice.

«1959 Félix Houphouët-Boigny tombe amoureux de la députée guadeloupéenne Gerty Archimède. Elle est communiste et féministe. Il la demande en mariage et veut en faire la future Première dame de Côte d’Ivoire. (…) En 1996, Nelson Mandela tombe sous le charme de Marie-Thérèse Houphouët-Boigny. Il est célibataire. Elle est veuve. Il exprime le désir de la voir. Elle accepte et part le retrouver en », sont autant de révélations qui feront assurément de ce livre un best-seller.

«ô Dieu, est ce que tout ce que j’ai bâti après tant d’efforts dans ce pays sera englouti dans les sables mouvants après mon départ ?»

Au delà de ces révélations personnels, ce livre dépeint fidèlement l’amour de Félix Houphouët-Boigny pour sa Côte d’Ivoire. «ô Dieu, est ce que tout ce que j’ai bâti après tant d’efforts dans ce pays sera englouti dans les sables mouvants après mon départ ?» s’était écrié  »le vieux » en découvrant au soir de sa vie un rapport des renseignements généraux sur les rivalités politiques à Abidjan. En effet, selon le livre, bien qu’affaibli par la maladie, Félix Houphouët-Boigny dépêche un de ses ministres pour remettre cent mille dollars à un prélat au Vatican et cinquante millions de FCFA au khalife des Mourides et autant au khalife des Tidiane, en leur demandant de prier pour la paix en Côte d’Ivoire.

A lire aussi : Fespaco 2019 : 12 productions ivoiriennes en compétition

Notons que Serge Bilé s’est appuyé sur la dernière interview que feu Félix Houphouët-Boigny lui a accordée avant sa mort et sur des confidences de son entourage pour raconter l’homme. Il retrace, au-delà du chef d’État, l’histoire d’une nation qu’il a incarnée et qu’il symbolise encore aujourd’hui.

Journaliste émérite, Serge Bilé est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont les best-sellers  »Noirs dans les camps nazis »,  »Et si Dieu n’aimait pas les Noirs : enquête sur le racisme aujourd’hui au Vatican »,  »Yasuke » et  »Boni ».

Roxane Ouattara