Ministres PDCI initiateurs de PDCI-Renaissance

A la 90eme minute du match et avant le coup de sifflet final de votre départ du pour le RHDP vous créez Renaissance, mais c’est pour quoi faire avec ?

Dites-nous, le RHDP ne sera t-il plus un parti à part entière comme prévu ? Ou bien le RHDP seul ne vous convient pas ? Vous ne voulez pas la rupture ? Nous sommes d’accord avec vous et nous autres vous avons applaudi des deux mains… mais de là à aller créer « un truc » le 22 décembre 2018 et l’appeler » PDCI… » encore !

Alors que vous vous réclamez d’un nouveau parti «  » qui est censé naître le 26 janvier 2019 donc un mois après …cela sort vraiment du sens… et pire cela rend confus le projet de réelle fusion des partis du RHDP. Quand on dit croire en une vision au rassemblement pour sauver la Côte d’Ivoire, on ne commence pas par travailler un plan B et prévoir son retour en arrière.

Cela est la preuve que vous n’y croyez pas. Arrêtez cette danse de 3 pas en avant et 4 pas en arrière… c’est de l’enfarinade, de « la boulangerie » déguisée. Avancez avec le seul RHDP ou reculez dans le PDCI….sinon tout ça devient confus pour ne pas dire ridicule… le Président Bédie ne demandait pas autre chose que de garder en l état de coalition le RHDP… Vous avez catégoriquement refusé cela pour crier et exiger le RHDP unifié donc la fusion des partis. Vous avez soupçonné méprisé et écarté tous ceux qui ne voulaient pas de la fusion mais de la coalition…

A lire aussi : Après le député Alpha Yaya, une autre responsable du RDR parle : « J’étais déçue dans la salle »

Aujourd’hui ayant eu vos « postes RHDP unifié » bien installés et du haut de ces postes, vous traînez tous les pieds pour l’unification. Certains mêmes disent que la fusion n’est pas à l’ordre du jour et d’autres allant jusqu’à faire croire qu’il ne sera jamais à l’ordre du jour, au sein de leur parti, choisissant au fond la fusion de fait sans passer par un congrès de leur parti. Mais alors, pourquoi aujourd’hui tous ces artifices et ces ruses ? Parce qu’ils sont confrontés à la réalité du choix de leurs militants qui majoritairement n’adhèrent pas à la disparition de leur parti par la fusion des partis au sein du RHDP.

 » Le congrès du 26 janvier 2019 sera le jour de la fusion ou de la confusion. Il sera le jour de la reculade feinte ou celui de la détermination sans faille à aller à la fusion »

Mais n’avaient-ils pas fait croire (avant d’avoir les postes RHDP Unifié) que la grande majorité adhérait à la fusion donc à la disparition des partis ? Le vin du RHDP unifié est tiré, il faut accepter de le boire sans hésitation au risque de se fourvoyer, de se dédire et donner raison au président Bédié.

Ce débat de la coalition ou de la fusion n’est donc pas clos. Le sera-t-il le 26 ? Vivement le 26 janvier 2019 pour voir la reculade de tous ceux qui se sont fait rattraper en quelques mois par la vérité par la réalité du terrain et d’autre part ceux qui sont, qui ont toujours réellement été et qui resteront toujours convaincus par le rassemblement des Ivoiriens, disons des , par la fusion des partis au sein du RHDP unifié.

Le congrès du 26 janvier 2019 sera le jour de la fusion ou de la confusion. Il sera le jour de la reculade feinte ou celui de la détermination sans faille à aller à la fusion. À la lecture de tout ce spectacle piteux de tous ces discours de confusion, il faut tirer la leçon qu’en politique lorsque vous évitez un débat de fond avant de prendre une décision cruciale, il vous rattrape et finit par s’imposer à vous à votre désavantage… Encourageons les débats et le dialogue.