Inondations à Abidjan : La leçon de gouvernance de Mamadou Koulibaly à Ouattara

Mamadou Koulibaly et Alassane Ouattara
Mamadou Koulibaly et Alassane Ouattara

Après les inondations à Abidjan qui ont endeuillé plusieurs familles et occasionné  d’énormes dégâts matériels, tout en fustigeant le régime en place, donne des pistes pour résoudre ce problème. inondations Abidjan.

Nous avons été choqués cette semaine par des morts d’hommes à , à la Riviera, à la Palmeraie, des morts liées à l’inondation. Plusieurs déplacés, je voudrais saluer tous ceux qui sont intervenus pour sauver des vies, tous ceux qui ont pu intervenir pour aménager les biens des uns et des autres. Vous avez vu le travail des pompiers, ce serait bien d’avoir des postes de pompiers un peu partout sur le littoral parce que les crises comme celles-ci peuvent arriver.

Condoléances à tous ceux qui ont perdu des parents, et encouragements à tous ceux qui sont démunis aujourd’hui. J’aimerais soulever un problème. Le président de la République revient et il nous dit qu’il ordonne que l’on casse des maisons, des installations qui sont sur les systèmes d’assainissement.

A lire aussi : Mamadou Koulibaly révèle : « J’ai rencontré des microbes à Abobo, voici ce qu’ils m’ont confié »

Il n’y a pas de maisons sur les systèmes d’assainissement. Il est vrai que nous bouchons les caniveaux, c’est une affaire de civisme. Il faut que chacun de nous prenne conscience qu’en versant les ordures dans les caniveaux, qu’en faisant les chantiers et des terres viennent boucher les caniveaux, nous créons des systèmes qui plus tard, vont jouer contre nous.

Sur le plan de la circulation des eaux, il n’y a rien à casser. En revanche, il y a des choses à construire. Parce que la zone qui est touchée, est une zone qui fait partie d’un bassin versant à Cocody, qui collecte les eaux de ruissellement. Ces bassins ne sont pas aménagés. Tant que c’étaient des forêts, des plantations de palmiers, la forêt retenait un peu la boue. Tous ces quartiers sont habités aujourd’hui.

« Vous avez cassé qu’est-ce que cela a donné ? Rien. Ceux qui sont concernés aujourd’hui ne sont pas dans des quartiers précaires. Vous avez cassé 9 kilos, qu’est-ce qu’on a fait après ? Transformé en un grand centre commercial »

Les palmeraies ont disparu, la zone est hyper peuplée. Donc, au lieu de casser, il faut construire de grands systèmes de collecte des eaux de ruissellement, collecte des eaux d’égouts, construction de vrais caniveaux, construction de vrais regards, construction de vraies voies de circulation de ces eaux vers la lagune.

Vous avez cassé Gobelet qu’est-ce que cela a donné ? Rien. Ceux qui sont concernés aujourd’hui ne sont pas dans des quartiers précaires. Vous avez cassé 9 kilos, qu’est-ce qu’on a fait après ? Transformé en un grand centre commercial. S’il vous plaît, il n’y a plus rien à casser dans cette zone, il y a à construire de véritables systèmes d’assainissement, d’égouts et surtout prendre des mesures vigoureuses contre tous ce qui est corruption dans la passation des marchés.

Les universitaires ont travaillé là-dessus. Mais comme chez nous, les universitaires ne servent à rien, on leur demande de retourner à leurs études

On donne des marchés à des entreprises qui viennent nous faire des travaux et à la saison des pluies, le goudron se casse et les gens se cassent la figure. Il faut très sérieusement aménager cela. Les universitaires ont travaillé là-dessus. Mais comme chez nous, les universitaires ne servent à rien, on leur demande de retourner à leurs études.

Pourtant, l’institut de géographie tropicale comme le département de science, comme le département d’économie et d’autres ont des travaux qui pourront être d’une très grande utilité pour la nation ivoirienne, si seulement on commençait à se demander « au fait, qu’est-ce qui se passe dans cette zone ? » Posez la question, ces travaux sont dans les tiroirs des universitaires.

Au lieu d’investir dans le métro,  dans le viaduc, ces milliards de francs auraient servis à construire de vrais systèmes de canalisation, de vrais systèmes d’évacuation des eaux pluviales, de vrais systèmes d’égouts dans Abidjan.

Propos retranscrits par Prince Beganssou

Hôpital mère-enfant : Les graves révélations de Mamadou Koulibaly sur le « deal » du service public

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici