Métié Sindou : « J’espère que Ouattara ne commettra pas la grave erreur historique de vouloir un 3è mandat ».

Le conseiller de Guillaume Soro, président de l’assemblée nationale, limogé de son poste, après des critiques lancées contre le président , est revenu à la charge, hier dimanche 8 mars 2018, à l’occasion d’un débat lancé par RFI. Morceaux choisis.

Parti unifié

« Le problème de fond, (avec le parti unifié devenu projet politique majeur d’Alassane Ouattara, NDLR), ce n’est pas une question de séquences pour aller au parti unifié. Les raisons de la crispation, du malaise,  ce sont les agendas de 2020. Nous nous sommes crispés  autour de cette question parce que l’attitude de notre parti, le RDR, donne à croire qu’il prépare les conditions et les circonstances pour ne pas respecter l’accord qu’il a signé, que le PDCI revendique. Ce que je note dans les bases du , c’est qu’il y a une grande méfiance de la probabilité d’une alternance  pour 2020. C’est pareil pour le -RDA ».

« Si monsieur Alassane Ouattara envisage de faire un 3ème mandat en 2020, à titre personnel, je lui dis que ce serait une très  grave erreur historique »

?

« Si monsieur Alassane Ouattara envisage de faire un 3ème mandat en 2020, à titre personnel, je lui dis que ce serait une très  grave erreur historique. Je pense que le président Ouattara comprendra que son rôle pendant le temps qui lui reste jusqu’en 2020, c’est de serrer les boulons institutionnels et d’organiser tranquillement la transition en douceur ».

Elvire Ahonon

A lire aussi :

Le RDR va ratifier les textes du futur parti unifié le 5 mai prochain (Bureau politique)

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here