N’Douci : Un instituteur bénévole torture son neveu de 5 ans avec une machette incandescente et prend la fuite

Le petit Emmanuel Foua Bi, âgé de 5 ans, se remet peu à peu du traumatisme que lui a infligé son tuteur et oncle Bi, instituteur bénévole, dans le village d’Attiguéi, dans la sous-préfecture de N’douci.

A en croire un assistant social rencontré par l’  (), au centre social de Tiassalé, Emmanuel a été victime de sévices corporels. L’on aperçoit le bambin avec des membres attachés, sur son dos et son ventre apparaissent des traces de sévices.

Selon une voisine, l’enfant a été déchiré durant plusieurs jours avant d’être brûlé au feu à l’aide d’une machette incandescente. A en croire les témoignages, l’instituteur a brûlé les fesses de son neveu. A l’origine de la colère de l’oncle tortionnaire : le fait, selon lui, que l’enfant ait consommé seul, une tête de cabri. L’oncle décide alors d’apporter une correction appropriée à la dimension de sa colère. Emmanuel est séquestré pendant deux jours et deux nuits, émaillés de bastonnades.

A lire aussi : Drame à l’INJS : le gouvernement épargne le directeur de l’école et suspend le chef du Centre de médecine du sport

L’enfant aura son salut grâce à l’intervention des voisins qui le conduisent au centre de santé du village. Vu son état de santé jugé préoccupant, Emmanuel est transféré à l’hôpital général de Tiassalé, pour une prise en charge. L’oncle mis en cause a pris le large et la gendarmerie a ouvert une enquête.

Quant à sa concubine absente au moment des faits, elle a été placée en détention provisoire, à la maison d’arrêt et de correction de Tiassalé, pour des faits de complicité et non assistance à personne en danger.

La sœur catholique Aline Prao, infirmière à l’hôpital général de Tiassalé qui avait la garde du bambin depuis les événements, déplore que ses parents l’aient abandonné. Le 5 juin 2018, le petit Emmanuel a été recueilli par le service social de la de la première dame Dominique Ouattara. A l’heure où nous écrivons ces lignes, Guillaume Arsène Foua Bi, l’oncle tortionnaire est toujours en cavale et est activement recherché par la gendarmerie.

Salifou Ouattara

A lire aussi : 

Incroyable mais vrai : La Sodeci coupe son eau pour un impayé de 7 FCFA et lui colle une amende de 2185 FCFA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici