Le football ivoirien est en deuil. Malade depuis plus d’un an l’ex-entraîneur de l’Africa sports, est décédé ce mercredi 7 Novembre 2018 dans une clinique à Treichville.

Gravement malade depuis un an environ, Norbert Saraka a finalement été emporté ce mercredi 7 Novembre par le mal qui le rongeait. Selon des sources proches de la famille,  l’entraîneur de l’Africa Sport National, souffrait d’une tumeur de foie et suivait un traitement par chimiothérapie.

« J’ai une tumeur au foie. C’est après deux mois d’analyse en France qu’on a décelé cela. Il faut absolument opérer ça à la Pisam. Ça fait trois mois que je suis à la maison », précisait Norbert Saraka, en janvier 2018, avant d’ajouter : « Ce qui est certain, j’ai informé les dirigeants de la Fédération ivoirienne de football (FIF), le président de la Ligue professionnelle Sory Diabaté est au courant. Mais cela a coïncidé avec la crise clubs-Fédération et le Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Ils sont partis au CHAN. Il m’a dit qu’ils allaient en discuter et puis me faire le retour ».

A lire aussi. Abidjan : Véronique Tadjo, première Ivoirienne ceinture noire de Taekwondo visite le chantier du Palais du Taekwondo

Professeur d’éducation physique et sportive (EPS), Norbert Saraka a dirigé l’encadrement technique de plusieurs clubs de football en Côte d’Ivoire dont l’Africa sport et l’Alliance de l’Indenié (Abengourou). Avec l’Africa sports,  le technicien a été vainqueur de la coupe nationale en 2015.

Le club demandait pour ce faire un soutien au monde du sport pour lui souhaiter un prompt rétablissement. «Saraka reviens-nous rapidement, le football ivoirien a encore besoin de ton expertise», indiquait l’Africa sports.

Karina Fofana

Battu par FC San Pedro et 11è au classement : Asec Mimosas, un club méconnaissable