Magic System

La 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la Télévision de Ouagadougou () s’est ouverte au stade municipal Issoufou Joseph Conombo à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le président burkinabé, a donné le coup d’envoi le samedi 23 février 2019, dans un stade municipal quasi plein.

Tous les ingrédients étaient réunis pour célébrer en grandes pompes le festival de cinéma n’eut été la prise de bec du comité d’organisation avec le groupe qui a quitté la scène plutôt que prévu. Le clap marquant le début de cette édition qui célèbre le cinquantenaire de la fête du cinéma Africain a été donné le samedi 23 février par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. C’était au stade municipal Issoufou Joseph Conombo.

Outre le président du Faso, cette cérémonie a vu la présence de plusieurs personnalités. Le public burkinabè venu nombreux ne voulait pas manquer cette cérémonie. Le mythique groupe ivoirien Magic System était sur le podium pour offrir des instants inoubliables aux invités et à tout le public. Magic System devrait apporter ainsi sa contribution à la consolidation de l’amitié entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Mais la fête a failli être gâchée en raison de la prise de bec qu’ A’Salfo et ses collègues ont eu avec les organisateurs.

A lire aussi : Vetcho Lolas : Sa grande sœur l’accuse de l’avoir battue pour de la nourriture

En effet, le groupe ivoirien a quitté la scène du stade municipal de Ouagadougou, reprochant aux organisateurs de n’avoir pas satisfait à leur demande de voir le public être proche de la scène. Ils ont demandé à la sécurité de laisser descendre les festivaliers sur la pelouse pour une meilleure communion.

« Je veux bien continuer, pour le public qui est à gauche et à droite. Mais, malheureusement, j’ai demandé à ce qu’on puisse les laisser venir sur la pelouse, pour s’amuser comme tout le monde. Mais le comité d’organisation s’y est opposé. Alors, on ne peut pas animer un concert où les fans sont à distance. Donc les amis de la gauche et de la droite, à la prochaine ! Alors, on ne peut pas animer un concert où les fans sont assis » A’Salfo

Une requête à laquelle les hommes de sécurité n’ont pas donné suite. « Je veux bien continuer, pour le public qui est à gauche et à droite. Mais, malheureusement, j’ai demandé à ce qu’on puisse les laisser venir sur la pelouse, pour s’amuser comme tout le monde. Mais le comité d’organisation s’y est opposé. Alors, on ne peut pas animer un concert où les fans sont à distance. Donc les amis de la gauche et de la droite, à la prochaine ! Alors, on ne peut pas animer un concert où les fans sont assis », a dénoncé A’Salfo avant de quitter la scène avec ses collègues.

« Secret africain »; « Tapé dos »; « Abou molo molo », « Amoulanga »; « solidarité » ont été entre autres, les titres chantés et qui ont permis de tenir en haleine les festivaliers pendant une heure de temps. Cet incident restera un fait inédit dans la carrière de Magic System, qui a surpris plus d’une personne.

Karina Fofana