Le débat sur le FCFA continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. , le célèbre bassiste-chanteur et conteur camerounais vient d’annuler son concert d’Abidjan.

« Que ce soit clair, j’ai annulé. Pour moi, pas de concert au CFA land, alors n’essayez pas de me rebooker dans l’une de ces colonies (15) parce que je ne viendrai pas. Peace. Mon boycott, un jour, il faut dire ça suffit. Le mangement m’en a tenu informé. La date prévue pour Abidjan n’est pas annulée par le manager. Elle est annulée par moi. On ne peut pas être plus clair. Alors je vais le redire à tous ceux qui ont de la cire dans l’oreille. Je ne jouerai plus au CFA land. Réveillez-moi quand vous sortirai du coma », a annoncé Richard Bona sur sa page Facebook.

Si d’un côté, il y a ceux qui sont complètement en harmonie avec la position de l’artiste sur la question du FCFA, de l’autre côté il y a ceux qui trouvent que cette décision est un véritable paradoxe d’autant plus qu’il n’hésite à jouer dans les plus grandes salles de France, là où est conçu le FCFA. « Mais tu joues chez les patrons du CFA. Sois tu es naïf et ne comprends rien à rien, soit tu es bête en vrai », lâche un internaute.

A lire aussi : L’uppercut de Kako Nubukpo (ex-ministre togolais) : « Ouattara a l’âge du CFA, ils doivent tous les deux, prendre leur retraite »

Un autre de renchérir, « J’espère que la France est dans ces 15 pays sinon tu n’auras rien fait. C’est comme si tu combattais Biya en tuant ses militants au lieu de t’attaquer à la tête ». Le chanteur n’hésite pas à répondre sous les commentaires de ces derniers. Pour lui, ils se laissent totalement endoctrinés par cette monnaie. « Qu’est-ce que vous êtes bête, le CFA ne remplit même pas les conditions d’une monnaie ordinaire. Viens faire tes courses avec ton CFA à Paris, Kigali, Milan, Pékin et tu me diras. Retourne dans ton coma. Plus de 400 ans de soumission … ».

Quant à certains de ses fans, c’est un manque de respect aux amoureux de sa musique. Une de ses fans l’a d’ailleurs exprimé en ces termes : « C’est bien dommage car tous les Ivoiriens n’adhèrent pas forcement au concept du FCFA. Pour être une de vos fans (…), je trouve que c’est vraiment manquer de considération pour ceux qui vous apprécient ici que de tenir de tels propos et d’agir de la sorte. Je respecte votre point de vue sur la question de l’Afrique et cela n’influence en rien l’intérêt que j’ai pour votre musique mais cette sortie me laisse un arrière-goût. Dommage ».

Roxane Ouattara