Candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la recherche et la paix (RHDP) à la mairie de , le ministre a communié avec les populations de la commune ce dimanche 9 septembre 2018, lors d’une cérémonie de récompense des hommes et femmes qui contribuent à l’essor de la commune.

C’est devant une foule acquise à sa cause que Siandou Fofana a pris le micro. Après avoir salué et remercié les imams, les chefs religieux et ses partisans, il a déclaré :  « Je voudrais au nom de notre délégation avoir à saluer votre engagement à vos prières. Saluer l’ensemble des associations qui se sont mobilisées pour la réussite de cette cérémonie. je voudrais saluer plus particulièrement madame qui a pris l’engagement quelques jours d’avoir mobiliser tout le monde parce qu’il s’agit de célébrer ceux qui ont contribué à faire avancer la cause de tous les habitants de cette zone aéroportuaire qualifiée zone sue la route de Bassam

A lire aussi : Siandou Fofana passe à l’offensive : « Port-Bouët n’a pas besoin d’app

Aussi a-t-il rassuré la population de tout mettre en oeuvre pour satisfaire leurs différents besoins, dans la mesure où il fait partie des preneurs de décision : « On m’a interpellé sur la nécessité de vous rassurer pour ce qui concerne ce quartier. Point n’est besoin d’avoir peur. Car qui mieux que moi est auprès du président de la République ? Qui se trouve auprès du premier ministre, parce que siégeant au sein du gouvernement ? Si décision devrait être prise, concernant la zone, je me battrai pour que vous soyez sauvés », a-t-il dit.

Par ailleurs, il a pris l’engagement d’assurer la quiétude de la population, tout en lui demandant de le porter à la tête de la commune au soir du 13 octobre. « Je prends l’engagement de faire en sorte que votre quartier soit à l’abri des soubresauts. Je prends l’engagement de faire en sorte que vous ne souffriez pas des nuits ou votre cœur palpite et vous avez peur qu’on vienne anéantir vos quartiers. Je ferai en sorte de contribuer à l’essor de ce quartier. C’est pourquoi nous vous demandons d’avoir à nous soutenir pour que nous soyons élus au soir du 13 octobre », a-t-il ajouté.

Le ministre Siandou Fofana et Madame Camara Mariam
Le ministre Siandou Fofana et Madame Camara Mariam

Déterminé à œuvrer pour le bien des habitants de Port-Bouët, Siandou Fofana a remis une enveloppe de 5 millions FCFA constituant une subvention personnelle, à la faîtière dirigée par Mariam Camara et à réitérer sa disponibilité à tout moment. De plus, il a décidé de loger une école et un dispensaire à lui offert par des amis dans le quartier zone aéroportuaire en plus de l’éclairage public.

« Une école et un dispensaire que certains de mes amis  ont bien voulu mettre à ma disposition, nous allons les loger ici. Si les terrains sont trouvés, les travaux démarrent aussitôt. Nous n’attendons pas d’être à la mairie pour avoir à nous préoccuper de vous. Comme nous disposons de 20 km de poteaux pour faire l’éclairage public,  à Dougouba, il s’agit d’éclairer Dougouba », a-t-il promis. Le ministre n’est pas venu les mains vides. Il a fait des dons d’une valeur de 2 850 000 francs CFA, à toutes les couches sociales présentes à la cérémonie.

Prince Beganssou

« 100 maisons aux déguerpis » : Une poudre de perlimpinpin de Siandou Fofana ?