Guillaume Soro à Boniérédougou le samedi 30 mars 2019


, proche collaborateur de , président du Comité politique (C P) a été convoqué à la préfecture de Police le vendredi 12 avril 2019. Il devra se présenter au bureau du commissaire des renseignements généraux, .

Mamadou Traoré, compagnon de Guillaume Soro a reçu une convocation du commissaire de Police d’Abidjan, Cauffmann Alain Begromissa pour le vendredi 12 avril. Que lui reproche-t-on ? Aucune accusation précise n’est formulée contre lui à ce jour. Toujours est-il que l’homme est connu pour ses prises de positions envers le président de la République Alassane Ouattara.

A lire aussi : Ministère des Affaires étrangères : Le protocole de Soro menacé de renvoi pour abandon de poste

Sur sa page Facebook, El Hadj Mamadou Traoré, avait tenu à mettre en garde le Président Alassane Ouattara sur son entourage. « Quand tu es au pouvoir et que tu obtiens une adhésion massive de personnes qui n’ont pas hésité à lâcher leurs mentors ou bienfaiteurs d’hier à cause de leur ventre, saches qu’en réalité tu as dans ta poche que de serpents venimeux. Car qui a bu, boira forcément. Ne pas le savoir, c’est être naïf ».

Récemment, il avait menacé de casser les « papos » de la rébellion ivoirienne, suite à une campagne de dénigrement contre des proches de Guillaume Soro. « Comme ils ont décidé de s’engager dans ce débat, comme ils ont décidé de dégainer, qu’ils s’attendent alors à recevoir de notre part la liste des cadres du RDR qui émargeaient à la Primature, sans pour autant y jouer de rôles importants,  quand Guillaume Soro était Premier Ministre. Ils émargeaient sur le budget de souveraineté de Guillaume Soro. Qu’ils s’attendent à recevoir de notre part, la liste des cadres du RDR qui émargeaient à la Centrale, la structure financière des Forces Nouvelles, quand Guillaume Soro était Secrétaire général des Forces Nouvelles. Qu’ils s’attendent à recevoir de notre part la dotation mensuelle que certains cadres  du RDR recevaient de la Centrale des Forces Nouvelles afin de les aider à mener leurs actions sur le terrain», avait prévenu Mamadou Traoré.

« Heureusement que le marigot politique ivoirien est remplie de ce genre de reptiles pour illustrer mes propos. Je souhaite de tout mon cœur qu’Allah m’éloigne de tels êtres nauséabonds », s’était-il réjoui. Notons qu’un collectif d’avocats, constitué autour de Maître Affoussiata Bamba-Lamine a été constitué pour le défendre. Pour l’heure, rien n’a filtré sur les motifs de la convocations.

Karina Fofana